BASF investit encore en solutions de biocontrôle

Avec l’ouverture de son site de production agrandi à Littlehampton, au Royaume-Uni, le groupe BASF renforce sa capacité à répondre durablement à la demande internationale croissante en faveur des solutions de biocontrôle dédiées à l’agriculture et à l’horticulture. Sur ce site, BASF accroît ses volumes de production de nématodes entomopathogènes et d’inoculants, en valorisant sa stratégie de développement de solutions allant au-delà de la protection conventionnelle des cultures.

« Nous faisons d’importants investissements dans l’innovation, afin de fournir les meilleures solutions biologiques et chimiques », déclare Philipp Rosendorfer, vice-président Recherche et Développement de la division Functional Crop Care de BASF.

Le plus grand site au monde de production de nématodes

Grâce à cette expansion, BASF sera en mesure de doubler ses capacités de production de nématodes entomopathogènes, qui sont des organismes microscopiques utilisés pour contrôler un large éventail d’insectes et de ravageurs. En proposant 6 types différents de nématodes entomopathogènes, BASF offre un portefeuille unique, comprenant les produits Nemaslug et Nemasys, qui présentent chacun un mode d’action différent pour les clients des secteurs de la production légumière, de l’horticulture et du gazon.

basf-littlehampton-inspecting-nematode-starter-cultures

« La demande de nos nématodes entomopathogènes a considérablement augmenté au cours des 5 dernières années ; 2014 étant à ce jour, l’année la plus importante », explique Graeme Gowling, en charge du Marketing mondial des produits de biocontrôle chez BASF. « Nos clients accordent de plus en plus d’intérêt à l’utilisation des nématodes entomopathogènes dans les programmes de protection intégrée des cultures, dans la mesure où ces produits sont faciles à utiliser, présentent une durée d’action plus longue et permettent de contrôler efficacement les ravageurs qui affectent les rendements ».

Meilleure disponibilité des traitements de semences BASF

Par ailleurs, le nouveau site agrandi de Littlehampton augmentera l’approvisionnement en inoculants de BASF à travers le monde, plus particulièrement en Europe et en Afrique. Les inoculants sont des bactéries rhizobia qui, par l’intermédiaire d’une relation symbiotique avec leur plante hôte légumineuse, produisent des nodules racinaires qui permettent la fixation d’azote. BASF produit des inoculants biologiques qui entrent dans la composition de traitements des semences hautement efficaces. Ils permettent d’améliorer la vigueur des semences, la vitalité des plantes et le potentiel de récolte.

Source : BASF.

Mots clés
Voir plus