L’Autorité de la Concurrence valide le fonds de soutien porcin

Le Président de l’Autorité de la Concurrence a rendu ce jour un avis positif sur le projet de fonds de soutien aux éleveurs porcins que l’action conjuguée de la FNP et de la FNSEA a permis de faire avancer. C’était une étape indispensable à sa mise en place.

Un soutien à court terme

Ce projet de fonds temporaire de 100 millions d’euros sur 6 mois, alimenté par les metteurs en marché de viande fraîche de porc et de produits comportant plus de 50 % de porc, vise à apporter aux éleveurs de porcs français près de 10 cts/kg produit. Il n’enlève rien, bien au contraire, aux nécessaires décisions structurelles, mais il s’agit d’un soutien à la trésorerie à court terme indispensable pour répondre aux grandes difficultés auxquelles font actuellement face les éleveurs sur leurs exploitations.

Il s’agit surtout d’un juste retour aux producteurs d’une part de la valeur créée dans la filière par la différence entre des prix payés par le consommateur qui sont restés stables et des prix payés aux producteurs qui se sont effondrés durant ces derniers mois. En effet, la conjoncture défavorable depuis des années, accentuée par l’embargo russe début 2014, a provoqué une situation qui n’est plus tenable pour les producteurs.

Cette validation, qui lève les doutes sur la compatibilité du projet avec le Droit de la Concurrence, doit permettre, dans les plus brefs délais, de partager ce projet avec tous les acteurs de la filière pour concrétiser l’arrivée de ce soutien dans les exploitations.

Les éleveurs de porcs français ne peuvent plus attendre, leur situation est dramatique et chaque jour qui passe amplifie la crise. Tout est mis en œuvre pour lever, dans les prochains jours, les dernières questions techniques qui se posent et pour transformer au plus vite ce projet en réalité dans les élevages.

Source FNP

 

Mots clés
Voir plus