Les élevages suédois font la guerre aux antibiotiques

Les élevages suédois sont ceux qui se voient administrés le moins d’antibiotiques dans l’Union Européenne. En comparaison avec la Suède, l’Italie en utilise 25 fois plus (en mg/kg d’animal vivant), l’Allemagne 15 fois plus et le Danemark 3 fois plus (selon l’Agence Européenne des Médicaments d’après les ventes d’antibiotiques aux producteurs animaliers en 2012). Cette utilisation relativement faible d’antibiotiques implique un travail important de la part des producteurs suédois en termes d’environnement de l’animal et d’hygiène pour garder des élevages en bonne santé.

Cette volonté suédoise s’appuie sur l’idée que la consommation excessive d’antibiotiques entraîne une résistance du métabolisme à leurs effets, aussi bien chez l’animal que l’homme, et qu’elle peut également favoriser la prolifération de bactéries très résistantes (telles que la bactérie SARM). L’Organisation Mondiale de la Santé a d’ailleurs classé la résistance aux antibiotiques comme une menace majeure pour la santé publique.

Source : Ubifrance

Mots clés
Voir plus