L’Uruguay peut vendre son bœuf à la Russie sans restriction de quota

Les gouvernements russe et uruguayen ont réussi, après 3 années de négociation, à trouver un accord qui permet à l’Uruguay d’exporter de la viande bovine de qualité sans quota et avec un taux réduit de 15%.
Jusqu’à présent, l’Uruguay pouvait exporter un maximum de 3 000 tonnes de viande bovine de qualité avec un tarif réduit de 15%. Au-delà de ces 3 000 tonnes, le tarif douanier était de 50%.
Il y a 4 ans, la Russie était le 2e marché pour les exportations uruguayennes de viande de bœuf. La dépréciation du rouble face au dollar et le niveau élevé du tarif douanier avaient entraîné une baisse des importations russes de viande.

Source Ubifrance

Mots clés
Voir plus