Étude : Rapport entre génétique et taux de calcium dans le lait

Le déterminisme génétique du taux de calcium dans le lait de vache n’avait jamais été étudié en France. Longtemps considéré comme stable, le taux de calcium dans le lait de vache présente en fait des variations. L’objectif d’une étude de l’institut de l’élevage sur le taux de calcium était de vérifier si certaines variations pouvaient être d’origine génétique.

Contrairement au dogme admis pendant longtemps, le taux de calcium dans le lait de vache varie. Et certaines variations peuvent être d’origine génétique. En effet la teneur en calcium présente une héritabilité moyenne à forte, selon les races, et une variabilité génétique. Cela signifie qu’il pourrait être amélioré par la sélection génétique. Il est lié positivement avec le taux de protéines dans le lait, et plus particulièrement le taux de caséine. La sélection actuelle, qui prend en compte les taux, ne dégrade donc pas le taux de calcium dans le lait de vache.

Les résultats de l’étude de l’institut de l’élevage sont à retrouver sur le site idele.fr.

 

Mots clés
Voir plus