La fondation CLAAS récompense les jeunes talents de la technique agricole

La fondation CLAAS a récompensé les travaux de fin d’études d’agronomie des jeunes talents en leur allouant une aide financière destinée aux étudiants les plus brillants. Les bourses d’études Helmut Claas et d’autres prix internationaux d’une valeur globale d’un peu plus de 45 000 euros ont été attribués à des étudiants de Bulgarie, d’Allemagne, d’Angleterre, des Pays-Bas, de Hongrie, de Slovaquie, de Russie, de Pologne et de Roumanie.

Lors de la cérémonie de remise des prix, les étudiants ont fait un exposé de leurs travaux de fin d’études et ont présenté les contenus de leur domaine de recherche. Le suspens a été entretenu jusqu’à la fin, les étudiants n’ayant découvert le prix qui leur était remis qu’à l’issue de la cérémonie. C’est Helmut Claas en personne, président du conseil d’administration de la fondation CLAAS, qui a procédé à la remise des documents officiels. Cérémonie attendue dans la bonne humeur.

Les récompenses suivantes ont été décernées :

Bourses

L’aide financière octroyée sous forme de bourses « Helmut Claas » est destinée aux étudiants des sciences générales de l’ingénieur et de gestion d’entreprise

1er prix : C’est Dagmar Wicklow, étudiante en agronomie écologique à l’université de Kassel-Witzenhausen, qui a remporté le premier prix, une bourse de 7 200 euros. Elle a consacré son travail de licence à l’étude des systèmes d’élevage de veaux sous la mère sur un mode écologique et sous l’angle microéconomique.

2e prix : Hubertus Kleuter, étudiant d’agronomie avec une spécialisation en ingénierie, à l’institut universitaire d’Osnabrück, a décroché la seconde place et une bourse de 6 000 euros. Son mémoire de master a porté sur l’analyse des avantages du capteur NIR lors de l’épandage des effluents d’élevage.

3e prix : Remportant la troisième place, Tobias Rapp de l’université de Hohenheim s’est vu attribuer une bourse de 4 800 euros. Le mémoire de son master portait sur la mesure de la vitesse d’écoulement et l’établissement d’un profil d’écoulement, indépendamment de la viscosité, dans un digesteur de production de biogaz équipé d’un nouveau type de malaxeur bionique.

4e prix : Le quatrième prix, une bourse d’un montant de 3 600 euros, est revenu à Simon Wolfram de l’université de Kassel-Witzenhausen. Il a examiné la pertinence de l’utilisation des insectes comme denrée alimentaire et aliments pour animaux, notamment en Allemagne, et tracé des perspectives.

Prix

En plus des bourses annuelles ont été décernés quatre prix d’une valeur chacun de 1 500 euros aux étudiants de l’Université technique d’Aix-la-Chapelle (Allemagne), de l’université Harper Adams (Grande-Bretagne), de l’université de Nürtingen-Geislingen (Allemagne) de la faculté technique et de gestion de Budapest (Hongrie).

Les prix décernés aux étudiants étrangers

Les étudiants d’agronomie de l’université du Banat sise à Timisoara (Roumanie), de la faculté technique et de gestion de Budapest (Hongrie), de l’université de Wageningen (Pays-Bas), de la faculté d’agronomie de Nitra (Slovaquie) et de l’université « Angel Kanchev » implantée à Russe (Bulgarie), de la faculté d’État d’agronomie du Kouban (Russie) et de l’université de Poznan (Pologne) se sont vu décerner les prix internationaux pour étudiants d’une valeur de 4500 euros chacun.

De nouvelles têtes à la fondation CLAAS


Hermann Lohbeck, porte-parole de la direction du groupe depuis le 1er octobre 2017, est un nouveau membre du conseil d’administration. Il succède à M. Meuther qui part à la retraite après douze années de bons et loyaux services. M. Kim Blackburn de l’université de Cranfield (Grande-Bretagne) et le professeur Thomas Herlitzius de la TU Dresden [université technique] sont également de nouveaux membres du jury.

Voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *