Les coûts de la production laitière couverts à 98 % en Allemagne

L’écart de prix menace de nouveau de s’agrandir en 2018.

Communiqué EMB du 16 janvier 2018.

Le quatrième trimestre 2017 s’est terminé sur une note prometteuse pour les producteurs de lait allemands. Pour la première fois depuis le calcul des coûts de production, les coûts étaient presque couverts. En octobre 2017, les producteurs allemands ont obtenu, en moyenne, 40,35 centimes/kg de lait. Les coûts de production se sont élevés quant à eux à 41,3 centimes, soit une sous-couverture de « seulement » 2 %.

Il ressort clairement de l’étude des coûts du BAL (Büro für Agrarsoziologie & Landwirtschaft, Bureau de sociologie agricole et d’agriculture) que l’écart de prix s’est progressivement fermé au cours de l’année 2017. Le ratio prix/coût qui indique la couverture des coûts de production par le prix du lait, est de 0,98 pour le mois d’octobre 2017.

« Ce serait une bonne chose que cette tendance se poursuive et que nous, les producteurs laitiers ne soyons pas dans le rouge cette année », tel est le souhait de Romuald Schaber, Président de l’EMB, pour l’année 2018. « Une croissance de la production se dessine toutefois à l’horizon – les prix du lait s’effondrent déjà de nouveau. » L’effet de la renonciation volontaire aux livraisons via le programme de réduction des quantités s’est révélé de courte durée et les premières laiteries réduisent déjà les prix versés au producteur. Des rapports d’autres pays confirment cette tendance. En novembre dernier, les producteurs belges ont déjà encaissé une réduction de prix de 1-2 centimes/kg de lait.

« Il est dès lors d’autant plus important que la Politique agricole commune établit un instrument de crise permanent pour stabiliser le marché du lait à long terme », souligne Schaber. Le programme de Responsabilisation face au Marché de l’EMB qui enclenche automatiquement des mesures telles qu’une renonciation volontaire aux livraisons en cas de turbulence sur le marché permettrait à l’UE de maîtriser la crise chronique sur le marché du lait.

Contexte

L’étude sur les coûts de production effectuée par le bureau d’expertise BAL (Büro für Agrarsoziologie & Landwirtschaft) à la demande conjointe de l’European Milk Board (EMB) et du MEG Milch Board fournit un calcul du coût de la production laitière en Allemagne. Ladite étude se base sur les données du Réseau d’information comptable agricole de la Commission européenne (RICA), qui sont actualisées à l’aide des indices des prix d’achat des moyens de production agricole (tels que le fourrage, les engrais, les semences et l’énergie) de l’Office fédéral allemand de la statistique. L’étude a également recours à un paramètre des revenus permettant de calculer la charge de travail du gérant de l’exploitation et des membres de sa famille.

Sur base de cette étude, le MEG Milch Board a mis au point l’indice laitier MMI (Milch Marker Index) renseignant sur le cours actuel des coûts de production (avec comme année de référence 2010 = 100). Pour le mois d’avril 2017, le MMI s’élève à 101 points. L’indice est publié sur base trimestrielle en même temps que le rapport prix-coûts. Cet indicateur représente le rapport entre le prix officiel du lait cru payé aux producteurs et le coût de la production laitière.

Voir plus